Réalisations et projets en cours

Réalisations

Le projet Outiller les jeunes face à l’hypersexualisation comprend actuellement quatre volets :

Volet 1 : La recherche-action

La séquence : Recherche – Formation (pour le Primaire et pour le Secondaire) – Conception et validation d’outils pédagogiques (pour le Primaire et pour le Secondaire) – Évaluation assure une cohérence entre les besoins exprimés par le terrain (ex. besoins de formations et d’outils pédagogiques adaptés et validés) et la conception, la diffusion et l’évaluation de matériel pédagogique.

Cet arrimage a déjà fait ses preuves en termes d’expertise et d’actions structurantes (voir Bilan des réalisations) dont l’objectif principal est la démocratisation du savoir et le développement de communautés de pratiques en matière d’éducation à la sexualité et de prévention de la sexualisation précoce.

Volet 2 : L’offre de formations pour les intervenants et les intervenantes qui œuvrent auprès des jeunes (enfants, adolescents et adolescentes)

Il s’agit de quatre formations distinctes (deux pour le Primaire et deux pour le Secondaire), d’une durée d’une journée chacune, qui permettent d’habiliter le personnel des milieux scolaire, de la santé et des services sociaux et des organismes communautaires, à intervenir auprès des enfants et des jeunes en regard de la prévention de l’hypersexualisation sociale et de la sexualisation précoce. Ces formations permettent de mieux comprendre les manifestations et les enjeux générés par ces phénomènes, de discuter des pistes d’intervention possibles en regard de situations concrètes liées aux réalités des jeunes adolescents et adolescentes et/ou des enfants de niveau primaire.

Ces journées de formation ont été conçues à partir des besoins formulés par les acteurs-terrain et ont été offertes à des milliers d’intervenants et d’intervenantes issus de différents milieux. Au fil des années, le Projet Outiller les jeunes face à l’hypersexualisation est devenu une référence dans le domaine de la formation d’intervenants et d’intervenantes en matière d’éducation à la sexualité, et ce, plus particulièrement en ce qui a trait aux problématiques associées à l’hypersexualisation sociale et à la sexualisation précoce.

Régulièrement, le Projet reçoit diverses demandes, allant de simples conseils d’intervention à réaliser auprès des enfants ou des jeunes, à des demandes formelles de formation pour des groupes d’intervenants et d’intervenantes à l’échelle du Québec et à l’international. Depuis 2007, la compilation des évaluations des formations offertes témoigne d’un très haut taux de satisfaction de la part des participants et des participantes . Les taux de satisfaction en statistiques sont disponibles dans le Bilan des réalisations.

Volet 3 : La conception et la diffusion d’outils pédagogiques en éducation à la sexualité

Le Projet Outiller les jeunes face à l’hypersexualisation a réalisé des outils pédagogiques pour les enfants de niveau primaire (On est encore des enfants!) et les jeunes du secondaire (Oser être soi-même). Ces outils permettent aux intervenants et aux intervenantes de mettre en œuvre des rencontres d’éducation à la sexualité et proposent des pistes de réflexion et d’action afin de contrer les effets néfastes de l’hypersexualisation sociale et de la sexualisation précoce.

Notre philosophie d’intervention se compose des éléments suivants :

  • Favoriser une démarche globale d’éducation à la sexualité (ex. globalité de la sexualité humaine; esprit critique et discernement; sexualité positive, etc.)
  • Tenir compte du contexte actuel du milieu de l’éducation
  • Travailler les repères et les limites
  • Encourager le sentiment d’autonomie personnelle
  • Axer l’intervention sur le développement des rapports égalitaires
Volet 4 : L’offre de conférences pour les parents d’enfants de niveaux primaire et/ou secondaire

Les parents demeurent les premiers éducateurs à la sexualité de leur enfant et sont directement impliqués dans la prévention de la sexualisation précoce, ne serait-ce que par les décisions qu’ils ont à prendre quotidiennement pour leur enfant.

Présentement, les messages à caractère sexuel véhiculés par certains médias (ex. : publicités, vidéoclips, téléréalités, etc.) ou par l’intermédiaire des technologies de l’information et de la communication (ex. : jeux vidéos en ligne, sextage, cyberpornographie, etc.) diffusent une image parcellaire et parfois trompeuse de la sexualité. Cette banalisation et cette surenchère sexuelles peuvent, à certains égards, être inquiétantes quant à la représentation que les enfants et les jeunes se font de l’expression de la sexualité et quant à l’impact sur leur propre vécu (ex. : insatisfaction corporelle, perception stéréotypée des garçons et des filles, pression voire obligation d’avoir un « chum» ou une « blonde», confusion entre la sphère publique et privée, etc.).

Devant ce bombardement de messages sexuels, il importe d’aider les enfants, les adolescents et les adolescentes à en décoder le sens. Car au-delà de l’artifice et du sensationnalisme, la sexualité est au cœur de l’identité sexuelle, de la relation à l’autre, de l’épanouissement et du bien-être d’une personne. La question du sens, des repères et des limites est essentielle en matière d’éducation à la sexualité. Et c’est à nous, adultes (parents, intervenants et intervenantes), de les accompagner dans cette incontournable réflexion sur la « connaissance de soi et sur le rapport aux autres ».

Nos conférences auprès des parents d’enfants au Primaire et au Secondaire ont pour objectifs de :

  • Comprendre les enjeux liés aux phénomènes d’hypersexualisation sociale et de sexualisation précoce et de constater les multiples occasions et façons d’intervenir auprès de leurs enfants.
  • À partir de cas réels, accéder à des pistes concrètes de prévention de la sexualisation précoce et d’intervention (repères et limites) adaptées à la relation parent-enfant, et ce, peu importe l’âge de l’enfant, de l’adolescent ou de l’adolescente.

Pour consulter notre bilan des réalisations, cliquez ici

 

Projets en cours